EN | FR | NL

Délégation du Gouvernement wallon visite MYRRHA

08/05/2019

Les membres du Jury International des Pôles de Compétitivité, jury organisé dans le cadre du Plan Marshall du Gouvernement wallon, ont visité ce mercredi 8 mai le Centre d’Etudes de l’Energie Nucléaire (SCK•CEN) à Mol. Au cours de la visite, les membres du jury ont découvert les différentes composantes du projet innovant MYRRHA et le programme de soutien de R&D qui lui est associé, afin d'identifier les opportunités de contribution à ce projet pour les partenaires industriels wallons.

Selon une étude d'impact socio-économique réalisée en 2017 par PricewaterhouseCoopers, le projet de recherche MYRRHA offre de nombreuses opportunités de contribution à des partenaires industriels dans les trois régions de la Belgique et en Europe. Le projet MYRRHA, premier système au monde piloté par accélérateur, consiste en un accélérateur linéaire de particules qui pilote un réacteur nucléaire sous-critique refroidi au plomb-bismuth, et combiné avec une installation d’irradiation de cibles pour la production de radio-isotopes et la recherche physique fondamentale. L'étude de PwC relève la création d’une valeur économique ajoutée de 6,7 milliards d'euros et une création totale d'emplois de 34.000 ETP sur toute la durée du projet s’étendant de la construction (à partir de 2021) à son exploitation (jusqu’en 2065). PwC a notamment souligné l'expertise spécifique de la Wallonie en matière de construction, de recherche et de conseil en management de projets accélérateurs. En fait, la phase initiale qui doit garantir la fiabilité requise de l'ensemble de l'accélérateur, est déjà en cours de de mise en œuvre en à Louvain-la-Neuve en Wallonie.

Au cours de la visite, les membres du Jury des Pôles de Compétitivité, présidé par M. Luc Van Steenkiste, se sont plongés sur les différentes technologies du projet MYRRHA pour mieux évaluer les opportunités qu'il peut offrir aux différents secteurs industriels wallons. Le Prof. Hamid Aït Abderrahim, directeur adjoint du SCK•CEN et directeur du projet MYRRHA, leur a présenté en détails les étapes principales du projet. Dans une première phase, l'accélérateur linéaire sera construit jusqu’à une énergie de sortie 100 MeV. En parallèle, l'extension de l'accélérateur à une énergie de sortie de 600 MeV, la conception du réacteur refroidi au plomb-bismuth et la demande d’obtention de la licence nucléaire d’exploitation seront préparées afin qu'elles puissent être effectivement réalisées dans la deuxième et la troisième phase du projet. A l'issue de la visite, les membres du jury se sont montrés particulièrement enthousiastes et positifs pour les opportunités attractives de contribution qui sont ainsi offertes à différents secteurs industriels, en particulier en Wallonie.

Un poste au sein de MYRRHA

Vous aimeriez contribuer à la réalisation de cette installation de recherche innovante qui représente un véritable défi ? Nous recherchons des personnes brillantes avec une expérience scientifique, fonctionnelle et internationale, des personnes enthousiastes et ayant foi en l’avenir et dans notre projet. Rejoignez l’équipe MYRRHA.

Découvrez nos offres d’emploi