EN | FR | NL

MYRRHA, seule infrastructure belge sur la liste des grandes installations de recherche européennes

17/05/2017

Dès le début, la Commission européenne a accordé son soutien au projet MYRRHA. En 2010, la Commission a placé MYRRHA sur la liste hautement prioritaire des grandes infrastructures de recherche sur l’énergie par le biais de son Strategy Forum on Research Infrastructures (ESFRI). En choisissant l’installation belge multifonctionnelle, l’Europe s’assure de demeurer à la pointe de la recherche en matière de sécurité énergétique et dans sa lutte contre le changement climatique.

La mission de ces futures grandes installations scientifiques, qui seront construites en Europe dans les années à venir, sera de contribuer à trouver des solutions sûres et durables aux grands défis sociaux, économiques et environnementaux. Nos sociétés sont confrontées à ces défis en matière de production et d’utilisation des ressources énergétiques.

« MYRRHA s’est vu attribuer une double reconnaissance. Grâce à son titre de grande installation scientifique sur la ESFRI Roadmap 2010 d’une part et, d’autre part, au choix de sa technologie de réacteurs à fission (un alliage de plomb et bismuth) parmi trois technologies pour figurer dans l’European Sustainable Nuclear Industrial Initiative (ESNII). L’Europe souhaite accélérer le développement et le déploiement des technologies à faible teneur en carbone (CO2) à travers le continent », explique Hamid Aït Abderrahim, Directeur général adjoint du SCK•CEN.

Cette semaine, une évaluation de tous les projets prioritaires commencera, comme c’est le cas tous les deux ans. Fin 2017, la décision concernant MYRRHA sera prise et le projet pourra soit rester sur la liste de priorités jusque 2020 soit recevoir le statut Landmark, compte tenu du lancement préalable de la phase 1 et de l’implémentation du projet qui sera en cours.

« La Belgique est plus déterminée que jamais à rester à l’avant-garde de l’innovation technologique nucléaire. Comme le prouve le projet MYRRHA, nous investissons en continu dans la recherche nucléaire afin de maintenir et de renforcer notre expertise et nos infrastructures. Les solutions technologiques offertes par MYRRHA sont cruciales pour les prochaines générations. Elles nous aideront à réduire l’empreinte écologique des déchets nucléaires et à garantir la production sûre de radio-isotopes médicaux pour tout le monde », précise Marie Christine Marghem, Ministre de l’énergie, de l’environnement et du développement durable.

Un poste au sein de MYRRHA

Vous aimeriez contribuer à la réalisation de cette installation de recherche innovante qui représente un véritable défi ? Nous recherchons des personnes brillantes avec une expérience scientifique, fonctionnelle et internationale, des personnes enthousiastes et ayant foi en l’avenir et dans notre projet. Rejoignez l’équipe MYRRHA.

Découvrez nos offres d’emploi