Recherche sur les réacteurs à fusion

ITER

Dans un contexte de demande en électricité toujours croissante, les scientifiques progressent de manière régulière dans le développement de réacteurs à fusion nucléaire basés sur le principe de la production d'énergie du soleil. Les réacteurs à fusion produiront de l'énergie avec des déchets nucléaires moins toxiques que les réacteurs à fission actuellement utilisés.

Le programme de recherche actuel le plus avancé, ITER, vise à démontrer la faisabilité scientifique et technologique de la fusion. Dans une prochaine phase, ITER sera suivi de DEMO, un prototype de réacteur de production d'électricité. DEMO devrait ensuite conduire à des centrales nucléaires commerciales sur la base de la technologie de la fusion. Cette évolution se poursuivra pendant plusieurs décennies.

Le développement des réacteurs à fusion est l'un des défis technologiques les

plus exigeants. La fusion a lieu dans des conditions extrêmes dans un espace clos avec suffisamment de chaleur, de pression et de temps de confinement pour permettre une décharge de plasma. Cela signifie qu’amener la technologie de fusion à un niveau commercial dépend de la réussite des programmes de recherche sur les matériaux de fusion.

Fusion

Les matériaux des réacteurs à fusion commerciaux doivent être qualifiés pour des flux à forte exposition et à spectre rapide et une production dédiée d'hélium qui imite les conditions opérationnelles de fusion. Les sources de neutrons dédiées sont en cours de développement. Cependant, la disponibilité de l'irradiation spectrale rapide deviendra un problème à partir de 2030, car le nombre de réacteurs de recherche rapide disponibles diminue.

En tant que réacteur à neutrons rapides, MYRRHA offre des conditions de rayonnement similaires à celles attendues de DEMO en combinaison avec des flux à forte exposition. La station cible Fusion (Fusion Target Station) de MYRRHA contribuera ainsi au programme européen de recherche sur la qualification des matériaux pour DEMO et aux études post-irradiation (PIE).

Les études de type PIE seront menées par une équipe internationale de

chercheurs dans les principales installations du SCK CEN et d'autres pays qui contribuent au programme de recherche sur les matériaux de fusion (Fusion Material Research Program). Ces études couvriront divers domaines scientifiques, tels que la chimie, la physique, l'ingénierie et le développement des matériaux.