MYRRHA Réacteur

MYRRHA Reactor

Le réacteur MYRRHA est unique à bien des égards. Le réacteur de type piscine est refroidi par 7800 tonnes d'eutectique plomb-bismuth (LBE). Tous les systèmes primaires sont situés dans une cuve à double paroi de 16 m de haut et 10 m de diamètre.

Le LBE est un choix délibéré comme liquide de refroidissement et source de spallation pour le réacteur MYRRHA :

  • Large plage de températures : le LBE a un point de fusion relativement bas (125 ºC) comparé aux composants individuels (plomb 327 ºC, bismuth 271ºC). Le LBE ne bout qu'à 1670 ºC et est un excellent conducteur de chaleur. Cela permet au réacteur de fonctionner à la pression atmosphérique normale.
  • Radioprotection : le LBE est un excellent bouclier qui bloque les rayons gamma.
Reactor16cut
  • Virtuellement transparent pour les neutrons : le LBE est un excellent environnement en tant que source de spallation dans le réacteur, où le faisceau de protons du linac est transformé en neutrons nécessaires pour maintenir la réaction nucléaire.
  • Composition du combustible : le LBE permet, outre l'uranium 235 et 238, d'utiliser d'autres combustibles tels que les oxydes mixtes (MOX). Des simulations ont également démontré qu'un réacteur piloté par un linac et refroidi par du LBE peut contenir jusqu'à 30% d'actinides mineurs comme combustible, tels que le neptunium, l'américium et le curium.
  • Les réacteurs au LBE utilisent beaucoup moins de combustible nucléaire et produisent beaucoup moins de déchets nucléaires.
  • La configuration standard de MYRRHA prévoit un fonctionnement sous-critique : le réacteur ne contient pas suffisamment de matière fissile pour maintenir la réaction nucléaire. Pour des raisons de sécurité, la conception du réacteur est basée sur un refroidissement passif : en cas de panne soudaine du réacteur due à une coupure d’électricité ou à l'arrêt du linac, le réacteur est refroidi par une circulation naturelle du LBE.

MYRRHA aura une capacité maximale de 100 MWth.