MYRRHA Target Fusion Station

FTS v2

La Fusion Target Station (FTS) est une infrastructure de recherche flexible qui se concentre sur la fusion nucléaire. Elle est conçue pour fonctionner avec un faisceau de protons de 4 mA et 100 MeV. La FTS consiste en un volume d'eau liquide qui est séparé du vide à travers une mince fenêtre métallique. En ajustant la position dans le réservoir d'eau, l'énergie du faisceau de protons peut être adaptée aux conditions d'irradiation qui sont nécessaires afin d’examiner les matériaux pour les applications de fusion. La conception permet également l'utilisation d'une source de spallation refroidie par eau qui peut générer un champ de rayonnement hybride de protons et de neutrons. Dans le réservoir d'eau, les utilisateurs de la FTS peuvent concevoir des expériences d'irradiation supplémentaires dans une enveloppe de sécurité prédéfinie.

La FTS sera utilisée pour analyser les dommages accumulés pendant l'irradiation et/ou pour tester in situ des matériaux qui sont exposés tant à des

contraintes mécaniques qu’à l'irradiation. Les échantillons irradiés sont transférés vers des « cellules chaudes » au SCK CEN ou ailleurs, où ils peuvent être étudiés avec précision par les meilleurs appareils disponibles. L'objectif opérationnel de la FTS consistera donc à tester des matériaux innovants, à évaluer l'effet modérateur du fluage lors de l'irradiation et à valider les dispositifs de diagnostic.

La FTS comprendra :

  • un module d'irradiation,
  • un module d'instrumentation,
  • une « cellule chaude » pour le chargement et le transport d'échantillons,
  • un laboratoire de test dédié dans les « cellules chaudes » de l’Institut Nuclear Material Science. 

Des projets de recherche nationaux et internationaux peuvent utiliser la FTS. La Fusion Target Station sera étroitement liée aux activités européennes de recherche sur la fusion (consortium EFDA/EUROfusion).